Home » Nouvelles internationales » Europe » Europe du Nord » Grande-Bretagne

Meeting en mémoire de la lutte politique de Dave Hyland

Par Robert Stevens
21 janvier 2014

Le Socialist Equality Party de Grande-Bretagne a organisé un meeting le 18 janvier en mémoire de Dave Hyland, ancien secrétaire national du parti, décédé le 8 décembre 2013 à l'âge de 66 ans. (lire : David Edward Hyland: 7 mars 1947 — 8 décembre 2013).

L'intervention de Chris Marsden, secrétaire national du Socialist Equality Party en Grande-Bretagne

La salle où s'est tenu le meeting, à l'Hôtel Hilton de Sheffield, était comble, avec un public venant de toute la Grande-Bretagne, de la côté Sud de l’Angleterre jusqu'à l'Écosse. Il y avait également des membres du Socialist Equality Party des États-Unis, du Parteï fûr Soziale Gleichheit (PSG – parti de l'égalité socialiste) allemand, et des sympathisants du Comité international de la Quatrième Internationale venus de France.

Le meeting a été retransmis à une audience internationale, des participants y assistaient depuis d'autres pays d'Europe, les États-Unis, le Canada, le Japon, l'Australie, l'Inde et le Sri Lanka.

Barbara Slaughter, membre du Comité central du SEP britannique présidait le meeting. S'exprimant « au nom de tous ses camarades et amis dans le Parti de l'égalité socialiste, » elle a adressé « un remerciement très chaleureux à la camarade Eileen pour sa participation à ce meeting en l'honneur de son mari, Dave. »

Slaughter a dit que la vie de Dave Hyland était « intimement liée à la lutte pour construire le Comité international de la Quatrième Internationale en tant que parti mondial de la révolution socialiste. » elle a continué : « par conséquent, nous nous pencherons principalement lors de ce meeting sur l'importance de la tendance politique à laquelle Dave a consacré toute sa vie d'adulte. »

« La vie de Dave a été déterminée par un événement politique colossal, la lutte menée par David North, la Workers's League et le Comité international de la Quatrième Internationale contre la dégénérescence politique et la trahison du trotskysme par le Workers Revolutionnary Party (WRP), » a expliqué Chris Marsden, secrétaire national du Socialist Equality Party de Grande-Bretagne.

Évoquant son souvenir de Dave avant la lutte contre la trahison du WRP, Marsden a déclaré, « Je le voyais comme l'exemple parfait de quelqu'un qui était entré dans la lutte pour construire une direction révolutionnaire dans la classe ouvrière, quoi qu'il lui en coûte dans sa vie personnelle.

« Mais il était bien plus qu'un simple militant combatif. C'était un trotskyste, et son point de référence, ce qui l'animait, ce n'était pas seulement le sort de la classe ouvrière en Grande-Bretagne, mais celui de la classe ouvrière internationale.

« Et il ne s'est jamais considéré comme membre d'un parti britannique, j'ai découvert plus tard que beaucoup voyaient les choses ainsi, mais comme membre du Comité international de la Quatrième Internationale...

« C'est pour cela qu'il n'y avait rien d'accidentel dans le fait que Dave réponde en 1985 à la critique formulée par Dave North. C'était un trotskyste convaincu et il réagissait à ce qu'il reconnaissait être une critique trotskyste authentique de la trajectoire opportuniste suivie par le WRP. »

Uli Rippert, secrétaire national du PSG d'Allemagne, a déclaré que dans sa dernière discussion avec Dave, ils avaient parlé du fait que les travailleurs ne pourraient développer une conscience socialiste qu'en construisant leur propre parti révolutionnaire, en s'appuyant sur le marxisme.

« Pour nous cette question était décisive, » a dit Rippert. « Nous étions tous deux des travailleurs d'usine et avions une expérience des grèves et des luttes. Nous savions que les travailleurs étaient capables durant une grève de développer des positions politiques très radicales, de savoir qu'ils se battaient contre l'Etat capitaliste. Que même un état d'esprit insurrectionnel peut se développer parmi les travailleurs en lutte...

« Mais même les formes les plus radicales de militantisme restent dans le cadre de la conscience bourgeoise. La compréhension socialiste, la conscience socialiste exigent une connaissance politique internationale qui voit les choses de tous les côtés à la fois et une compréhension des questions historiques les plus profondes. »

Nick Beams, secrétaire national du Socialist Equality Party australien, a envoyé un message vidéo au meeting. Il se rappelait du rôle joué par Dave Hyland dans la rupture avec le WRP en 1985 et durant laquelle ils avaient développé une relation étroite.

« Trotsky a fait référence à plusieurs reprises à la ''puissance physique de la pensée'', a-t-il dit. « J'ai été témoin de l'incarnation de cette conception en voyant le camarade Dave mener sa lutte au sein du WRP.

« Ce qui donnait au camarade Dave sa grande force dans les circonstances les plus difficiles, c'était le programme du Trotskysme, pour lequel il s'est battu avec tant de ténacité. Quand ce programme deviendra la perspective que la direction de la classe ouvrière fera sienne, comme ce fut le cas pour lui, le prolétariat deviendra une force puissante qu'aucun pouvoir sur terre ne pourra arrêter. »

David North, président du Socialist Equality Party des États-Unis et président du Comité de rédaction international du World Socialist Web Site, avait mené la lutte politique contre la répudiation du Trotskysme par le WRP. Lors du meeting de samedi, il a présenté un long rapport sur l'importance politique de cette lutte et sur le rôle de Dave Hyland dans celle-ci.

Parlant de la longue lutte de Hyland contre l'arthrite rhumatoïde, North a dit : « Dave a subi les douleurs de sa maladie sans une trace d'apitoiement sur soi-même. Il a maintenu son optimisme et son amour de la vie. Pour beaucoup, l'expérience d'une maladie prolongée mène à la résignation, au désengagement intellectuel et à un renfermement émotionnel. Ce n'était pas le cas de Dave. En novembre, Dave et moi nous sommes parlé et nous savions que ce serait la dernière fois. Cela peut sembler étrange, mais la discussion n'était pas sombre du tout. Dave restait intensément impliqué dans le monde, passionné dans son engagement politique envers la cause du socialisme international, et s'intéressait à tout ce qui se passait. »

North a poursuivi : « Dave m'a dit qu'il n'avait aucun regret sur la principale trajectoire de sa vie. Sa décision de rejoindre le mouvement trotskyste au début des années 1970 découlait nécessairement des conclusions politiques qu'il avait tirées, en tant que travailleur doté d'une conscience de classe, des grandes luttes sociales de l'époque. Il considérait sa décision de 1985 de fonder son opposition à l'opportunisme national du Workers Revolutionnary Party sur l'histoire, les principes et le programme du Comité international de la Quatrième Internationale, comme la plus importante décision de sa vie. Alors que sa vie approchait de la fin, Dave a exprimé sa fierté dans le développement du World Socialist Web Site et dans sa confiance dans l'avenir du mouvement auquel il avait fait une contribution impérissable. »

S’exprimant sur la position adoptée par Dave Hyland en défense du CIQI et sur les enjeux en question, North a cité une lettre qu'il avait envoyée à Hyland le 9 octobre 2005 pour marquer le 20e anniversaire de l'appel téléphonique de Hyland à la Workers League, prédécesseur du Socialist Equality Party, pour demander une discussion.

« Te démarquant profondément des diverses tendances oppositionnelles qui avaient émergé de temps en temps au sein de l'organisation britannique, tu as reconnu que la lutte contre la faction dirigeante de Healy, Banda et Slaughter ne pouvait être menée que sous la discipline politique du Comité international et sur la base des leçons stratégiques de la longue lutte de la Quatrième Internationale contre le stalinisme et la myriade de formes de révisionnisme pabliste.

« Ton rejet ferme de la tentative de Banda et Slaughter de dénigrer l'histoire du Comité international avec leur théorie répugnante et intéressée de la dégénérescence égale de chaque faction a permis de gagner les meilleurs éléments au sein de la section britannique à la bannière de l'internationalisme. C'est ce qui a très fortement contribué à la victoire décisive du Comité international sur toutes les factions opportunistes nationales du vieux Workers Revolutionnary Party. »

Au cours de ce ce meeting, le public a pu voir une exposition de photos qui rendaient hommage à la vie de Dave Hyland et au rôle essentiel qu'il a joué en soutien au CIQI en 1985.

Après les hommages rendus, Chris Marsden a annoncé le lancement d'un fonds de développement de 50 000 livres pour soutenir le travail du Socialist Equality Party de Grande-Bretagne dans l'année à venir. L'appel a reçu une superbe réaction avec plus de 9000 livres de dons et promesses de dons, dont plus de 1000 livres en dons internationaux par Internet.

Le meeting s'est achevé par le chant de l'Internationale.

(Article original paru le 20 janvier 2014)