Home » Nouvelles internationales » Moyen-Orient » Palestine

Royaume-Uni: un rassemblement de protestation à Leeds contre la guerre à Gaza condamne le black-out organisé par la BBC

Par nos correspondants
23 juillet 2014

Plus de mille personnes s’étaient mobilisées pour participer à la manifestation organisée par la Campagne de solidarité avec la Palestine. Elles marchèrent vers la centrale régionale de la BBC pour protester contre le manque d’informations sur l’attaque brutale menée contre la population de Gaza par les forces armées israéliennes.

De jeunes participants à la manifestation

La manifestation était composée surtout de jeunes gens, dont beaucoup portaient des pancartes qu’ils avaient faites eux-mêmes et qui exprimait leur indignation avec des slogans tels que « BBC= Chaîne britannique de lavage de cerveau » ou « Maintenant nous sommes tous Palestiniens.

Cette manifestation suivait une autre d’environ 100.000 personnes qui étaient descendues la veille dans les rues de Londres. La BBC n’a pas mentionné cette protestation de masse dans ses principaux programmes d’informations.

Une liste de noms de personnes dont ont sait qu’elles furent tuées ces derniers jours – dont de nombreux enfants – fut lue durant ce rassemblement.

Barbara Slaughter, vétérante du mouvement trotskyste et membre du Socialist Equality Party-UK, fut une des personnes ayant participé à la manifestation et ayant pu prendre la parole.

Elle commença par dire qu’elle parlait au nom du Comité international de la Quatrième Internationale (CIQI) et que ses remarques s’appuyaient sur la déclaration publiée par celui-ci dans le World Socialist Web Site, qui avait été largement distribuée dans le rassemblement.

Reprenant la dénonciation par le CIQI de l’invasion terrestre de Gaza par Israël, Slaughter mit l’accent sur le fait que ce qui était en train de se passer à Gaza était une crime de guerre calculé contre une population sans défense. Comparant les conditions régnant à Gaza à celles du ghetto de Varsovie, elle dit que 1,8 millions de Palestiniens étaient pris au piège sur un minuscule territoire à cause des blocus inhumains imposés par l’Etat sioniste et le régime militaire égyptien.

En décrivant la force disproportionnée de l’armée israélienne et le carnage causé jusque là, Slaughter rappela comment Gaza était bombardée, au sol par les chars et l’artillerie et depuis la mer et l’air par les navires de guerre et les avions israéliens. L’électricité et l’eau ont été coupées et la nourriture commence à manquer.

Barbara Slaughter parlant à la manifestation

Elle poursuivit en citant la déclaration du CIQI: « Les actions du régime Netanyahu témoignent de la complète désintégration morale des défenseurs du sionisme et la totale impasse que constitue sa perspective réactionnaire de découper un Etat capitaliste sectaire au Moyen-orient. La tentative sioniste de canaliser les immenses tensions sociales et de classe à l’intérieur d’Israël vers une destruction de la résistance de la population palestinienne qui dure depuis des décennies, a pris les dimensions d’un génocide. »

Les crimes d’Israël cependant, s’appuient sur un certain nombre de complicités, a expliqué Slaughter. Non seulement celles des Etats-Unis et des pouvoirs européens, mais celle d’ Hamas même qui n’a pas d’autre réponse que des appels banqueroutiers précisément à ces forces arabes bourgeoises et aux Nations Unies – contrôlées par les impérialistes – qui ont trahi le peuple palestinien.

Slaughter a été très fortement applaudie lorsqu’elle a insisté sur le fait que les atrocités commises à Gaza allait intensifier l’opposition aux élites dominantes dans le monde entier. La seule voie en avant a-t-elle souligné était de forger l’unité de la classe ouvrière au niveau international – dans une lutte contre l’impérialisme et la guerre.

Ses remarques ont été saluées avec enthousiasme et de nombreux participants sont allés la voir ensuite pour la remercier de sa prise de parole et lui montrer leur soutien.

Mumtaz Khan, dont le fils était l’un des organisateurs de la manifestation, dit au WSWS:

Mumtaz Khan

« Israel prétend parler pour les Juifs du monde entier. La réalité est qu’il ne parle que pour les sionistes. La majorité des Juifs sont soit non-sionistes soit anti-sionistes. Il existe un livre, je crois qu’il s’appelle Le sionisme à l’ère des dictateurs [Lenni Brenner], qui fait remarquer que les sionistes se sont entendu avec Mussolini et d’autres fascistes pour assurer la sécurité des dirigeants du mouvement sioniste, mais qu’ils ne se sont pas du tout préoccupé des masses juives qu’on a laissé périr – les syndicalistes, les socialistes, les communistes, les anti-sionistes parmi des millions d’autres. »

« Gaza est assiégé. La comparaison avec le ghetto de Varsovie est tout à fait juste. On ne leur permet pas de voyager ; on ne leur permet pas d’obtenir les marchandises dont ils ont besoin. Il ne peuvent pas construire parce qu’ils ne peuvent pas obtenir les matériaux de construction et en plus les israéliens détruisent les bâtiments qui existent, forçant les gens à fuir. Une des raisons de tout cela est qu’ils ont découvert qu’il y avait du pétrole au large des côtes. »

« Tous mes enfant sont là à la manifestation, ainsi que mes neveux et mes nièces. Jour après jour, ils voient les bombardements et les cadavres qu’on tire des décombres. Ces événements les politisent, mais d’une bonne manière. Et aujourd’hui, ils voient tant de gens différents dans cette manif – jeunes et vieux, asiatiques, blanc, Juifs, ils sont tous là. C’est très important. »

Maruf était à la manifestation avec ses filles. « Nous ne pouvons pas rester assis sans rien faire et regarder ce génocide se produire. Nous voulons la paix en Palestine et je suis sûr que la majorité des Juifs veulent également la paix et soutiennent le droit des Palestiniens d’avoir un Etat. »

Les sionistes ont un lobby influent aux Etats-Unis. Je ne sais pas où ils veulent en venir. Pourquoi est-ce qu’ils emprisonnent des enfants de onze ans ? Pourquoi est-ce qu’ils terrorisent des milliers d’enfants ? Cela ne conduira pas à la paix. Le mot ‘Paix’ a un autre sens dans la rhétorique israélienne. Là, il veut dire ‘Guerre’.

Jan et Carlo ont parlé au WSWS. Jan a dit : « Je ne suis pas politique. Normalement nous ne sortons pas pour participer à des choses comme cela. Mais cela dépasse les bornes n’est-ce pas ?

Carlo et Jan

« L’agression et la tactique brutale qu’Israël utilise contre le peuple palestinien est terrible. A notre époque, le fait que des civils innocents soient tués juste comme, cela n’apporte rien de bon dans aucune partie du monde. »

« Et la BBC n’informe pas sur les manifestations. Il y a eu 100 000 personnes qui ont manifesté à Londres hier et cela ne figurait pas aux nouvelles de la BBC. Pourquoi ? Tout se concentre sur l’avion qui s’est écrasé en Ukraine, qui est une tragédie, mais pourquoi ne parlent-ils pas également de la tuerie dans la population palestinienne ? Ne pas nous dire la vérité provoque la colère des gens, y compris la mienne. »

Alba et Lena étaient également à la manifestation. Alba portait un objet représentant un bébé mort et ensanglanté dans ses bras.

Lena et Alba

Elle expliqua « Nous sommes venues ici pour montrer notre solidarité avec les Palestiniens et aussi pour protester contre l’indifférence de la BBC face au massacre qui est en train d’être organisé à Gaza. Les gens viennent me voir et me disent que ce que je fais leur fait vraiment peur. Mais qu’en est-il de la réalité, de ce qui se passe à Gaza ? Cette réalité est ignorée par la BBC. En plus des morts, on traumatise des centaines d’enfants et on détruit leurs vies. »

Paulet

Paulet nous dit: « Je suis venu ici pour faire entendre ma voix. Je pense qu’il devrait y avoir un mouvement de la population dans le monde entier. La déclaration des Droits de l’Homme des Nations Unies affirme donner des droits à chaque être humain sur cette planète. Mais ce n’est pas comme cela. Ce sont des hypocrites. Nous avons besoin d’un changement complet de tout le système de gouvernement dans le monde. »

Yvonne Sibbald a dit au WSWS: « Je suis résidente au Royaume-Uni. Je suis en retraite et j’ai été syndicaliste toute ma vie. Je crois au droit à la liberté et à la justice de tous ceux qui vivent sur cette planète. La situation en Palestine m’horrifie de plus en plus. Cela dépasse les lois de la raison que le reste du monde puisse regarder cela et voir le gouvernement israélien violer le droit international en construisant en permanence des colonies en Cisjordanie et en réprimant le peuple palestinien dans tous les aspects de sa vie quotidienne. »

Yvonne Sibbald

« C’est une minorité qui pousse à cette politique en Israël. En Israël, il y a une grande différence entre les riches et les pauvres. S’il y avait des sanctions au niveau international ce serait la classe ouvrière qui serait touchée de façon disproportionnée. Je pense que nous devons tenir compte de cela. »

« Je pense que la comparaison entre Gaza et le ghetto de Varsovie est bonne. On les soumet à la ségrégation. Ils sont confinés. Ils ne peuvent pas vivre la ou ils on toujours et traditionnellement vécu. Ils ne peuvent pas obtenir de médicaments ou les choses nécessaires à la vie. Le gouvernement israélien tente de détruire un peuple. »

« Et maintenant voilà qu’ils utilisent l’excuse que ces trois jeunes gars ont été tués – ce qui était une tragédie pour leur familles – pour prendre encore plus de territoire à Gaza et pour démanteler toute résistance à ce qu’ils veulent faire. »

(Article original publié le 22 juillet 2014)