Home » Nouvelles internationales » Europe

Les résultats des élections européennes du Socialist Equality Party (Royaume-Uni) et du Partei für Soziale Gleichheit (Allemagne)

Par notre correspondant
30 mai 2014

Le Parti de l’Egalité sociale en Allemagne (Partei für Soziale Gleichheit, PSG) a obtenu 9.852 voix à l’échelle nationale lors des élections au Parlement européen. Le Parti de l’Egalité socialiste (Socialist Equality Party (UK) – SEP), qui s’était présenté dans la région Nord-Ouest du pays a obtenu 5.067 votes.

Les résultats du PSG sont un peu plus élevés que son score aux dernières élections européennes (9.646 en 2009). Les résultats du SEP en Grande-Bretagne sont appréciables vu que c’était la première fois que le parti se présentait aux élections européennes. Avec une participation de 33,5 pour cent de l’électorat, le SEP britannique a recueilli 0,3 pour cent des voix.

Ses résultats n’étaient qu’à 335 voix près inférieurs à ceux de l’alliance de la pseudo-gauche « No2EU » (Non à l’Union européenne) et qui a été soutenue dans le pays entier par le syndicat des transports Rail Maritime and Transport union (RMT), le Parti socialiste et le Parti communiste de Grande-Bretagne et qui disposait des moyens financiers considérables de ces organisations. Dans les deux plus grandes villes de la région, Liverpool et Manchester, le SEP a totalisé nettement plus de voix que No2EU. A Manchester, le SEP a obtenu 658 voix, soit près du double du vote total de No2EU.

En raison de contraintes financières, le SEP n’a pu faire distribuer par la poste les professions de foi électorales que dans quatre circonscriptions : Manchester Central, Salford and Eccles, Liverpool Walton and St Helens ainsi que Whiston. Ces régions ne comptent que pour 4,33 pour cent de l’électorat. Le SEP a reçu un accueil chaleureux des travailleurs et des jeunes partout dans la région. S’il avait été en mesure de diffuser les professions de foi à l’ensemble des 5,26 millions d’électeurs inscrits, le score du parti aurait été considérablement plus élevé.

En Allemagne, le PSG a mené une vaste campagne pour faire connaître son programme au public. Il a distribué 35.000 professions de foi électorales, posé plus de 3.000 affiches et organisé plus d’une vingtaine d’événements de campagne et de rassemblements. La campagne s’est concentrée sur Berlin.

Un fait marquant a été la résonance de la campagne menée en ligne par le parti. La principale vidéo en ligne du PSG – election video – a été consultée 17.000 fois sur YouTube, et les autres vidéos électorales ont été visionnés des milliers de fois.

(Article original paru le 29 mai 2014)