Airlines Workers Issues

«Ce qui nous arrive va aussi arriver aux autres»

Les grévistes de l’aéroport de Toronto prennent la parole

Par nos correspondants, 7 September 2017

Sept-cent travailleurs de Swissport à l’aéroport Pearson de Toronto se dressent contre les attaques du patronat qui veut réduire davantage les salaires déjà peu élevés et attaquer les conditions de travail.

Air France tente de lacher du lest sur les licenciements face à la colère des travailleurs

Par Anthony Torres, 22 October 2015

En diminuant le nombre de licenciements projetés à court terme à Air France, l'État tente d'empêcher une explosion de luttes sociales contre sa politique d'austérité.

La police arrête les grévistes d’Air France qui ont confronté les patrons à propos des licenciements

Par Kumaran Ira, 14 October 2015

L'arrestation des grévistes vise à intimider la classe ouvrière, qui est largement solidaire du geste de colère des grévistes contre les patrons qui licencient.

Le NPA couvre les syndicats dans la grève chez Air France

Par Anthony Torres, 9 October 2015

Le NPA couvre les préparatifs de la bureaucratie syndicale pour mettre en place les mesures de compétitivité voulues par la direction d'Air France.

L'État brandit la menace de licenciements de masse à Air France

Par Alex Lantier, 8 October 2015

Craignant un embrasement de la colère ouvrière suite à l'affrontement entre les grévistes et le comité d'entreprise, l'État menace de licencier des milliers de travailleurs.

Hollande et Sarkozy dénoncent les grévistes à Air France

Par Anthony Torres, 7 October 2015

Les dirigeants français traitent le geste de grévistes qui ont déchiré les chemises de deux hauts dirirgeants d'Air France comme un acte de lèse-majesté.

Les travailleurs se révoltent contre les pertes d'emploi à Air France

Par Alex Lantier, 6 October 2015

Des grévistes se sont révoltés hier contre les licenciements de masse à Air France. Des centaines de travailleurs ont envahi une réunion du comité central d'entreprise (CCE) où la direction et les syndicats préparaient un accord pour éliminer 2.900 emplois.